25 mai 2021 / Actualité

Succession : à quel moment intervient le notaire ?

Le Notaire est un officier public nommé par le garde des Sceaux. Il rédige et authentifie des actes et assure un rôle de conseil et d’information de ses clients. Interlocuteur indispensable lors d’une succession, il vient en soutient des familles pendant cette période difficile.

Le Notaire intervient d’abord en amont de la succession. Il informe et conseille ses clients sur le droit positif et sur les conséquences civiles et fiscales de leurs volontés successorales. Le notaire analyse la situation personnelle et familiale de chacun de ses clients afin de les guider vers la solution la plus adaptée. Il peut par exemple proposer une donation-partage afin de répartir, à l’avance, les biens du défunt entre ses héritiers. Le Notaire assure ainsi la paix des familles. Une succession bien préparée permet de se protéger soi, son conjoint mais aussi ses proches. Les éventuels conflits sont écartés. Par ailleurs, le notaire dresse des actes authentiques incontestables. Il garantit ainsi la prévisibilité et la sécurité juridique.

Le Notaire intervient ensuite en aval de la succession en tant que soutien des familles. Il se charge des formalités administratives et fiscales. Il va par exemple établir, sur la base des pièces d’état civil, un acte de notoriété qui désigne les personnes appelées à recueillir la succession. En tant que diplomate, le notaire va également répartir le patrimoine du défunt entre ses héritiers. La succession se déroule ainsi en toute tranquillité. De plus, le Notaire veille tant au respect des volontés du défunt qu’aux droits respectifs des héritiers.

Notre équipe vous accueille donc pour anticiper votre succession en toute sérénité et assurer la paix dans votre famille.